1ère circonscription de l'Aude : Gérard Schivardi s'adresse à ses collègues Maires

Publié le par schivardi

Gérard SCHIVARDI

Maire de Mailhac

Membre du comité de défense des communes de l’Aude

Secrétaire national du POI

 

 

 

Cher(e) collègue,

 

J’ai décidé de me présenter à la députation, lors des prochaines élections législatives, dans la 1ère circonscription, celle de Carcassonne. En tant que maire d’une commune rurale, je suis confronté aux mêmes préoccupations que vous.

Le département de l’Aude, qui était un département viticole, est en train de mourir. 40% des surfaces plantées en vignes ont été arrachées en application des directives de Bruxelles. C’est la loi Evin qui a démantelé la production viticole. Pour sortir de cette crise et sauver notre viticulture, ne pensez-vous pas qu’il serait temps que nous rompions avec l’Union européenne ?

Les difficultés que nous rencontrons depuis la privatisation d’EDF, de France Télécom, de la Poste, privatisation issue des directives européennes, ne soulignent-elles pas l’urgence de sortir de l’Union européenne ?

Vous constatez, comme moi, la diminution des aides du département, de la région, de l’Etat et la disparition de la DGE, au nom de la réduction des déficits publics et de la dette, fragilisant l’élaboration de nos budgets et de nos investissements.

Les plans d’austérité succédant aux plans d’austérité, que va-t-il rester de nos services publics ?

La réforme territoriale accentuée n’a pour objectif que de faire économiser à l’Etat 10 milliards sur notre dos, pour soi-disant rembourser une dette qui n’est pas la nôtre. Vous savez, comme moi, que plus de 80% des communes rurales ont un taux d’endettement très faible.

Pourquoi faudrait-il payer cette dette ?

 

C’est dans ce cadre que j’ai décidé de présenter ma candidature pour aider à la résistance pour reconquérir ce qui nous a été pris.

 

Je souhaiterais vous rencontrer avec votre conseil municipal, afin que nous puissions échanger librement sur ces questions dans le respect naturellement des positions de chacun. Vous serait-il possible de me proposer une date de rendez-vous ?

 

Dans l’attente, soyez assuré, chers collègues, de mes sentiments républicains les meilleurs.

 

Gérard SCHIVARDI

 

Pour tout contact : mairie de Mailhac 04.68.46.13.13

Publié dans déclaration

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article