Education nationale : Schivardi s'en mêle ! (la Depeche, 01.02.2012)

Publié le par schivardi

Education nationale : Schivardi s'en mêle !

Enseignement

Education nationale : Schivardi s'en mêle !
Education nationale : Schivardi s'en mêle !
Education nationale : Schivardi s'en mêle !
 
Un peu plus ou un peu moins d'un prof sur deux en grève hier ? Peu importe, la journée d'action dans l'Éducation nationale aura constitué un nouveau coup porté à la politique gouvernementale de démantèlement de l'école publique dans son ensemble. Que ce soit à Carcassonne ou à Narbonne, professeurs, parents d'élèves et représentants des syndicats enseignants ont su se mobiliser pour redire leur refus de la carte scolaire programmée pour la rentrée 2012, tant dans le second que dans le premier degré (CTSD à venir cette fin de semaine).
Si, à Carcassonne par exemple, le rassemblement n'a pas paru tonitruant, « c'est tout simplement parce que la moitié des profs en grève dans le département s'est rendue à Paris pour manifester », expliquent les syndicats. Mais hier soir, devant la préfecture de l'Aude, la motivation des présents était sans faille. « On brade le service public de l'école, c'est une véritable catastrophe, il est temps de réagir », vitupère un Gérard Schivardi au nom des rares élus audois présents. Même si, à l'école de Mailhac, aucune suppression de poste n'est envisagée pour les prochains mois, ce qui n'est hélas pas le cas dans bon nombre d'écoles, de collèges et de lycées du département.
D'ores et déjà, le Collectif audois « Sauvons notre école » remercie tous les soutiens qui s'accumulent autour de la problématique de la suppression de postes d'enseignants, et notamment le refus de prendre en compte l'urgence qu'il y a à renforcer l'aide aux élèves en difficulté. « Les RASED (Ndlr : aides aux élèves en difficulté) ne doivent perdre aucun poste à la rentrée 2012 dans l'Aude », martèle le Collectif.

Publié dans article de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article