Gérard Schivardi à la rencontre des élus capenduciens (L'indépendant, 19 janvier 2012)

Publié le par schivardi

Gérard Schivardi à la rencontre des élus capenduciens

1339960304.jpg

La campagne pour les élections législatives est lancée à Capendu et le 12 janvier dernier, Gérard Schivardi est venu à se présenter aux élus capenduciens. Reçu dans l’ancienne bibliothèque municipale, le candidat à la députation du Parti Ouvrier Indépendant était venu à la rencontre des conseillers municipaux car dit-il, «  Je suis un républicain attaché aux valeurs de la république, et il m’apparaît important de rencontrer en premier, les élus du peuple, c’est une question de politesse. Par petites touches et avec un talent d’orateur incontestable, il a rapidement captivé l’attention de ses auditeurs.

 

 

 

 


schivardi (8).jpgHomme de terrain sans détour, après leur avoir fait l’historique de ce qui selon lui ne va pas vraiment bien sur la circonscription et dans la France en général, il leur a précisé comment il gérerait sa mandature s’il était élu. Véronique Puig, sa colistière, serait en permanence sur le terrain audois et lui rendrait compte des attentes des administrés, pendant qu’il s’occuperait à l’assemblée de faire voter les lois nécessaires à la vie du département « si on élit un député à l’assemblée c’est pour nous représenter par pour s’abstenir ! Vous comprenez bien que ce qui se passe actuellement ne peut pas me convenir». Sa manière à lui de préciser que l’abstentionnisme des élus nationaux et l’actuelle gouvernance le hérissent un maximum et qu’il souhaite vraiment changer tout ce qui pour lui ne va pas bien en France. Pour lui il est impératif de rendre compte aux élus de ce qui se passe à l’assemblée et donc il a prévu une rencontre mensuelle avec les maires de la circonscription, qui seront en outre destinataire d’un rapport d’activité annuel.

schivardi (1).jpgUn débat s’est rapidement instauré entre le candidat à la députation qui présentait son programme et les élus capenduciens, débat lors duquel la viticulture, la réforme territoriale, le démantèlement des services publics et une certaine paupérisation de la population ont été le pivot central. Il leur a aussi parlé de ses expériences de terrain, vécues en tant que Maire d’une « commune libre » comme il qualifie lui-même Mailhac, et c’est d’une oreille attentive que les élus présents l’ont écouté. Après avoir remercié Jean-Jacques Camel, le maire du village, et ses conseillers présents de l’avoir reçu. Le Maire a tenu à préciser qu’il en serait de même avec les candidats qui demanderaient à être reçus dans le cadre de la campagne. A noter qu’une réunion publique serait prochainement organisée à Capendu par Gérard Schivardi

Publié dans article de presse

Commenter cet article