Gérard Schivardi écrit aux maires : "Je propose l’organisation d’un débat public avec Jean-Claude Perez" (15 mars 2012)

Publié le par schivardi

Gérard Schivardi

9, chemin de Pouzols

11 120 Mailhac

Mail : schivardi.gerard@orange.fr

Tel : 06 26 79 99 15

 

A messieurs les maires de l’Aude,

Copie à Monsieur Jean Claude Pérez, député de la première circonscription.

 

Mailhac, le 15 mars 2012.

 

Chers collègues,

Un maire m’a transmis un document qui a été envoyé largement aux élus de l’Aude par Jean Claude Pérez, proposant de participer à un comité de soutien commun Hollande/Pérez.

Il est ainsi écrit : « l’objectif majeur de la séquence électorale de 2012 sera d’abord de se battre pour que François Hollande soit notre prochain Président de la République ».

Cette lettre s’accompagne d’un luxueux document en couleur, présenté comme un compte rendu de mandat, avec de nombreuses photos. Je souhaiterais vous faire part de mes interrogations.

Une grande partie des Français veulent se débarrasser de Sarkozy, mais il faut aussi en finir avec sa politique, sinon le mot "changement" n'a pas de sens.

Cette politique s’est récemment illustrée par le vote du premier traité européen MES : mécanisme européen de stabilité.

Comme beaucoup d’entre vous, et comme socialiste républicain, j’ai été surpris (et désolé, car ce n'est pas une bonne nouvelle) de l’abstention des sénateurs du PS, pourtant majoritaires, face à ce traité qui instaure, faut-il le rappeler, un fond monétaire européen sur le modèle du FMI, qui prêtera de l’argent en échange de coupes drastiques dans les budgets nationaux !

J’ai été navré, et je sais que c’est malheureusement également le cas de beaucoup d’entre vous, que, sans explication, Monsieur Pérez ait été absent au moment du vote à l’Assemblée.

Le second traité est maintenant prêt ! Le TSCG va entre autre instaurer la « règle d’or » dans la Constitution : que fait-on ?

L’ « objectif majeur » que devraient se donner tous ceux qui se réclament de la gauche, et plus encore du socialisme, ne devrait-il pas être de tout mettre en œuvre, dans l’unité sans aucune exclusive ni préalable, pour bloquer la politique de Sarkozy ?

L’ « objectif majeur » ne devrait-il pas être de tout mettre en œuvre pour empêcher la ratification  du TSCG?

Si tel est l’objectif majeur, comment comprendre l’abstention au Sénat, où le PS est pourtant majoritaire ? Un vote contre aurait bloqué Sarkozy, tout le monde le savait !

Il n’est pas possible de continuer sur cette voie. Que se passera-t-il si Hollande se retrouve à gouverner dans un tel cadre anti républicain ? Ce sera un autre président, pour une même politique.

Quelles que soient les divergences que nous pouvons avoir sur tel ou tel sujet, je pense qu’il n'y a rien de plus urgent que d’œuvrer à l’unité pour arrêter cette politique destructrice.

Ces questions doivent être débattues. Pour ma part, je suis prêt à un tel débat devant les maires et les militants du PS, qui est ma maison d’origine.

Je propose donc l’organisation d’un débat public avec Jean-Claude Perez, auxquels pourraient participer les élus et les militants.

 

Monsieur Perez, qu’en dites-vous ?

 

Gérard Schivardi

Publié dans déclaration

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Magali 19/03/2012 20:13

Bonsoir Monsieur,

merci pour cet article. Le débat sur le MES et le TSCG est malheureusement trop absent de cet campagne.

Je tiens un blog (ContreLaour) consacré à la réforme de la gouvernance économique européenne.

Je suis le MES et le TSCG depuis leur début.
Vous trouverez également des articles relatifs à la réforme du Pacte de stabilité et de croissance, effectuée dans les tuyaux européens, sans que les Parlements nationaux n'aient leur mot à dire. A
ce titre, le "Two-Pack", en cours d'élaboration, est très préoccupant.

Voir: http://contrelacour.over-blog.fr

Cordialement